La construction d’une planche de paddle gonflable : Simple peau, double peau, hybride, fusion…

On continue notre dossier destiné à vous expliquer quelle planche de paddle gonflable choisir.
Après nous être intéressés aux dimensions de la planche, et à sa technologie dropstitch, nous allons voir ici qu’il existe différentes qualités de fabrication en ce qui concerne l’ « enveloppe » de la planche. Vous saurez ainsi comment est fabriqué un Stand Up Paddle gonflable, et quels sont les avantages et inconvénients des différentes constructions actuellement disponibles sur le marché.

Construction Simple Peau

Le simple peau consiste à utiliser le drop stitch tel qu’il sort d’usine : 2 peaux, entre lesquelles sont tissés des fils.
Comme il existe différentes qualités de drop stitch, il existe différentes qualités de planches simple peau. Certaines constructions sont correctes, alors que d’autres sont médiocres (c’est le cas des planches 1er prix de la grande distribution).

– Avantages : Léger et pas cher
– Inconvénients : risque de porosité, très fragile (fuites fréquentes), planche molle et peu performante.
– Appellations marketing :

Fabrication Hybride

Il s’agit d’une planche simple peau que l’on gonfle, et sur laquelle on colle une autre bande de PVC au niveau des rails. Cette bande de peau supplémentaire est nommée « stinger ».

– Avantages : léger, tarif milieu de gamme, un peu moins de risque de porosité
– Défauts : assez fragile, et planche toujours molle et peu performante (certaines marques compensent le manque de rigidité par des drop stitchs plus épais, peu esthétiques et peu maniables)
– Appellations marketing :

Conception Double Peau

Il s’agit d’une planche simple peau que l’on gonfle, et sur laquelle on vient coller une seconde peau non tendue sur la première peau qui est tendue.
– Avantages : Moins de risque de porosité, plus solide, plus rigide.
– Défauts : Plus lourd, finition moyenne avec des bulles et des plis, plus cher (cette construction demande plus de matériaux et beaucoup de mai d’oeuvre. La 2ème peau qui est rajoutée sur la planche n’est pas tendue, et n’est donc pas au top de ses capacités mécaniques en ce qui concerne la rigidité et la résistance en torsion.

Technologie Fusion

La construction Fusion est une innovation disponible sur le marché depuis 2016 seulement.
D’abord disponible en exclusivité chez Red Paddle et Fanatic en 2016, cette innovation se retrouve depuis 2017 chez d’autres grandes marques haut de gamme.
La technologie Fusion révolutionne la construction des SUP gonflables.
Sur une construction Fusion, la 2ème couche de PVC est fusionnée à la fabrication avec la première peau non gonflée. Cette fusion des deux peaux se fait à l’aide d’un gros micro ondes (schématiquement… n’essayez pas de mettre votre planche low cost au micro ondes !).
Pour stabiliser le tout, des fils d’epoxy sont insérés entre les deux peaux.
La 2ème peau, ainsi fusionnée à la production sur la première, est aussi tendue que la première lors du gonflage. Il y a donc deux peaux tendues au lieu d’une seule, et cela offre un gain de rigidité et de résistance à la torsion considérable.

– Avantages :
> finitions clean et constantes : plus de plis, plus de bulles
> planches nettement plus légères grâce à l’abandon de la colle (20% plus légères environ)
> planches nettement plus rigides (grâce à la tension des 2 peaux)
> moins cher que les doubles peaux car la fabrication est industrielle (contrairement à l’assemblage d’une planche double peau qui se fait à la main)

Dernière mise à jour le

Comment est fabriqué une planche de Paddle Gonflable?
Constructions 1
La construction d’une planche de paddle gonflable : Simple peau, double peau, hybride, fusion… On continue notre dossier destiné à vous expliquer quelle pl
Editor's Rating:
5
Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur pocket

besoin d'aide pour choisir votre paddle ?

NOS EXPERTS VOUS CONSEILLENT GRATUITEMENT