Drop Stitch : le « noyau » d’un SUP gonflable

Pour bien choisir sa planche de paddle gonflable, il faut savoir ce qu’elle a dans le ventre !

Qu’est-ce que le drop stitch?

Le Drop Stitch correspond à la technologie utilisée pour fabriquer un SUP gonflable.
Cela consiste à assembler deux membranes PVC entre lesquelles on vient tisser des milliers de fils de polyester régulièrement espacés.

PHOTO DROP STITCH

A quoi sert le Drop Stitch?

C’est ce maillage entre la peau du haut et la peau du bas qui permet, une fois sous pression d’air, de créer une surface plate, rigide et très solide.
Le dropstitch a donc 2 fonctions essentielles :
– Le drop stitch permet de maintenir la « peau » du haut avec la peau du bas, et ainsi donner à votre SUP une forme de planche… et non pas une forme de gros boudin.
Un bon drop stich permettra donc à la planche d’avoir un bon « shape ».
– Le dropstich permet d’encaisser la haute pression d’air que vous aller envoyer dans votre planche.
En effet, un drop stitch de mauvaise qualité risquera de se déchirer si vous lui infligez une pression trop élevée.

Attention : il existe différentes qualités de Drop Stitch

Comme le drop stitch d’une planche est à l’interieur et ne se voit pas, les fabricants de planches low cost ont la fâcheuse tendance d’utiliser un drop stitch de merde…
Ces drop stitch de mauvaise qualité sont moins denses : il y a moins de fils au cm2.
Qui dit moins de fils dit un shape de planche moins maitrisé (d’ou la forme bizarroïde de certaines planches bas de gamme).
Mais qui dit moins de fils pour encaisser la pression dit aussi un risque de déchirure plus important du dropstitch !
C’est pourquoi les fabricants low cost recommandent de ne pas dépasser une certaine pression lors du gonflage de leur SUP (généralement moins de 15 PSI, voir moins de 12 PSI pour les plus pourris).
Cette recommandation n’est pas faite pour épargner vos efforts, encore moins parce que leur planche sera rigide à des pressions aussi faibles (c’est impossible)… mais juste parce que si vous gonflez trop fort, la board risque d’exploser !

PHOTO DROP STITCH DECHIRE

Vous n’aurez bien sur pas ce soucis en choisissant une bonne marque. Red Paddle par exemple recommande de gonfler ses planches jusqu’à 22 PSI si vous y arrivez… et ils font régulièrement des tests en usine jusqu’à 30 PSI, sans que la planche ne bronche.
Désormais, vous saurez quoi répondre quand les badauds n’en reviendront pas de la rigidité de votre SUP gonflable : vous leur expliquerez que tout est lié au dropstitch, et normalement vous serez tranquille pendant un petit moment !

[custom-related-posts title= »Ces articles complémentaires devraient également vous intéresser : » order_by= »title » order= »ASC » none_text= »Désolé, il n’y a pas d’autres articles sur ce sujet pour l’instant, mais ça ne saurait tarder ! Inscrivez vous à notre newsletter pour ne pas rater les meilleurs articles à venir. »]